Newsletter 2014

Contenu de la Newsletter

  1. La lettre du président : Chers voisins d’En Crevel
  2. Rencontre avec la Commune 
  3. L’avenir du bureau de poste de Cheyres
  4. Un apéro pour les nouveaux habitants
  5. Chronique du quartier
  6. De nouvelles passerelles
  7. Des traces de castors près de chez nous
  8. Recensement international des oiseaux d’eau
  9. Quelques dates à retenir
  10. Invitation à la rencontre

 

1. Chers voisins d’En Crevel

Voici venir à nouveau la belle saison à Cheyres. Avec quelques innovations : La nouvelle gare, qui permet le passage à l’horaire cadencé à la demi-heure sur la ligne Fribourg-Yverdon et les passerelles élargies, extrêmement stables, construites par le Service civil, qui relie notre quartier au port de Cheyres.

Vous vous souvenez sûrement de l’assemblée de quartier de mai dernier? Nous y avons discuté des propositions pour le trafic et des questions de planification du quartier élaborées par la commission Trafic et Planification. La Commune a émis la perspective d’une réalisation pour 2014 au plus tôt car les travaux doivent être auparavant budgétisés. Le comité de l’APC a travaillé les tâches confiées par l’Assemblée et élaboré le projet dans l’intention de le transmettre en automne à la Commune. Pour une fois, la Commune de Cheyres nous a surpris par la rapidité de sa réaction et a déjà répondu en été 2014 à deux de nos revendications principales, à savoir les gendarmes couchés et le panneau de limitation à 40km/h. Cela ne représente pas l’entier des demandes de l’assemblée de quartier. En questionnant les voisins directs, il s’est avéré qu’au cours de l’été et de l’automne 2013, le bruit de la circulation ne s’est pas accru. La vitesse dans ce secteur a nettement diminué ! L’objectif a été atteint. Nous allons être reçus en ce début d’année par la Commune pour une discussion qui devra être consacrée aux autres demandes de l’assemblée : rétrécissement de la route à l’entrée du quartier et piste gravillonnée pour le trafic lent. Il s’est aussi révélé que l’implantation de potelets dans le secteur des Pointus jugule le trafic. Nous garderons pour objectif un dispositif semblable jusqu’en Crevel. Un premier pas a été fait dans ce sens à la mi-mars par la Commune. Elle a rendu la route visuellement plus étroite à l’entrée de notre quartier avec les mêmes potelets, réduisant ainsi la vitesse de passage. A l’Assemblée générale du 26 juillet 2014, nous vous ferons part des développements de ces sujets.

En tant que membres du comité de l’APC, nous serons très heureux de trinquer et de discuter avec vous à l’occasion de notre rencontre traditionnelle qui aura lieu cette année le 7 juin dans le jardin de Micheline et Luc Schenker (à côté de l’accès du milieu au lac, N° 142). Nous vous souhaitons des jours heureux et ensoleillés dans votre maison de Cheyres.

Le Cheyres-Info de la Commune paraît quatre fois par année. Il est distribué occasionnellement dans les boîtes-aux-lettres. Il contient des informations utiles pour la vie dans la commune de Cheyres, sur le Conseil communal et le Conseil général. Il peut maintenant être consulté sur le site de la Commune.

http://www.cheyres.ch/index.php?option=com_content&view=article&id=289&Itemid=76

Markus Grindat, président

 

2. Rencontre avec la Commune

La rencontre avec la Commune s’est déroulée le 7 avril dans une atmosphère très agréable. Nous avons été reçus par le syndic André Jaccard, le vice-président Fabrice Henchoz et le conseiller communal Pierre-Yves Dietlin. Nous avions la parole.

Nous étions d’accord pour trouver que les mesures de modération du trafic, vitesse limitée à 40km/h, rétrécissement de la route et gendarmes couchés, faisaient sens. Le Conseil communal a l’intention de réinstaurer le rétrécissement de la route à l’entrée du quartier avec des potelets. Les gendarmes couchés ont été supprimés pendant la période hivernale pour des raisons de déblayage. Ils généreront moins de bruit à leur nouvel emplacement.

Nous avons exprimé nos remerciements pour la remise en état de l’accès principal au lac et les nouvelles passerelles conduisant au port.

Le Conseil communal favorise aujourd’hui l’accès direct au quartier depuis la route cantonale. Il en planifie le projet et est persuadé qu’il s’agit d’un projet réalisable. Si ce n’était pas le cas, le Conseil communal serait prêt à réexaminer l’option de la piste cyclable. L’accès au quartier serait naturellement encore facilité par une piste cyclable.

Le Conseil communal a pris bonne note que l’assemblée de quartier avait pris position contre un sens unique à quelques voix près. Par ailleurs, il est persuadé que la zone agricole sera conservée telle quelle, même si une zone touristique est prévue dans le projet de plan directeur. La nouvelle LAT ne le permettrait pas. Un nouveau plan de zones sera rendu public par la suite.

Nous étions aussi d’accord pour que les eaux de débordement du ruisseau de la Croix soient déversées dans la forêt en contrebas. La Commune surveille et cure le conduit sous la route. Nous avons prié le Conseil communal d’insister auprès des autorités cantonales concernées.

Le conseiller communal Henchoz nous a priés une fois de plus de rappeler aux habitants du quartier de tailler les haies dans les distances prescrites (70 cm en retrait de la surface goudronnée). Le Conseil communal se réserve la possibilité d’entreprendre de nouvelles démarches contre les contrevenants

Le syndic nous a assurés à la fin de l’entretien que les hôtes des maisons de vacances étaient les bienvenus dans la commune de Cheyres et qu’ils sont très appréciés au sein du Conseil communal.

Un grand merci à Jürg Schweizer et Katharina Etter pour leur soutien sur place !

Markus Grindat, Président de l’APC

 

3. L’avenir du bureau de poste de Cheyres

La Poste Suisse vient d’adresser un tous-ménages à Cheyres pour information. Elle est au stade des discussions préliminaires avec la Commune pour fermer le bureau de poste de Cheyres et pour trouver un partenaire de remplacement ou une autre solution.

La population de Cheyres a vite bougé, en lançant une pétition communale, signée par presque 1000 utilisateurs. C’est énorme pour une pétition locale !

Pour remettre cette dernière en mains propres, la Commune, avec les syndics de Cheyres et Châbles, a organisé une marche sur Berne vendredi 18 octobre 2013, avec banderole et drapeau, au siège central de la Poste.

Une délégation de 30 personnes, dont 4 de Crevel: Kay (employé communal), Beat-Gaudenz Schwarz, Jean Marzon et Charles Perrinjaquet. La nouvelle conseillère nationale Valérie Piller-Carrard, qui habite maintenant Cheyres, était aussi de la partie.

Nous avons été reçus officiellement par le directeur général de notre région, M.Ceppi. Notre syndic lui a remis cette pétition. Avec un discours sobre et sensé: « Châbles n’a déjà plus de bureau de poste. Les deux communes comptent près de 2000 habitants et, en été, c’est plus du double. Sans bureau de poste, le trafic local augmentera sur Estavayer ou Yvonand. C’est un non-sens et notre région veut se battre pour garder un service public décent.

M.Ceppi a bien insisté sur le fait que, pour le moment, aucune décision n’était prise. Il a également relevé que cette démarche était étonnante et perçue comme un signe positif par la Direction des Postes.

Bien entendu, il nous a aussi expliqué les problèmes de rentabilité de la Poste face aux nouvelles technologies. Les solutions, notamment avec des partenaires, offrent aussi des prestations qui, selon un sondage indépendant, satisfont 80% des utilisateurs. Mais il est clair que ces solutions diminuent en général les prestations postales ou n’offrent pas la confidentialité ou le niveau professionnel d’un buraliste.

Il a également mentionné que, pour les régions rurales comme chez nous, le facteur pouvait apporter des prestations plus importantes à domicile, comme la prise du courrier, des paiements, etc. En Crevel, avec notre service postal distribué par batteries, on peut oublier ce genre de prestations.

La suite… on verra. On aura au moins essayé avant l’échéance. Après le journal « La Liberté », « La Tribune » du dimanche nous a même fait l’honneur d’un article avec photo.

Je relève tout de même, en consultant le site internet, de la Poste Suisse qu’elle a de l’ambition. Son titre est sans équivoque : « Pour les clients les plus exigeants du monde ». 

Charles Perrinjaquet

4. Apéritif pour les nouveaux habitants

Pour la première fois, la commune de Cheyres a invité pour une soirée d’orientation les nouveaux habitants établis entre octobre 2012 et octobre 2013. Sur plus de 100 personnes invitées, 50 étaient présentes dans la Grande Salle.

Le syndic, André Jaccard, a souhaité à tous une chaleureuse bienvenue. Sébastien Schmid, président du Conseil général, a salué les personnes présentes en cinq langues. De nombreux membres du Conseil général se sont présentés et ont expliqué rapidement quelles étaient leurs activités. Nous avons également fait la connaissance des employés communaux (administration et services publics). L’offre de loisirs est bien fournie et toutes ces associations se sont présentées.

A la suite de cette intéressante partie informative, nous avons tous été invités à un apéritif dinatoire. C’est ainsi qu’ont pu se lier diverses conversations, et il est à espérer que certaines demandes qui ont été formulées à cette occasion seront satisfaites.

Un grand merci à tous les membres de la Commune présents et pour l’apéritif.

Kathrin Hetzel

 

5. Chronique du quartier

Depuis l’année dernière, le quartier a connu quelques changements notables parmi les propriétaires. Sans parler des nouvelles maisons qui ont été construites au-dessus des boîtes-aux-lettres et dont nous ne connaissons pas encore très bien les habitants, plusieurs chalets ont changé de propriétaires et/ou ont connu des transformations notables.

Michel et Yvette (Pingo) Egger, qui possédaient le chalet aux glycines (au 149) depuis une cinquantaine d’années et qui étaient des membres fidèles de l’APC, ont décidé de s’établir dans le Doubs, en France, et ont vendu leur chalet à Elisabeth et Willi Lanz, eux aussi membres de notre association, qui possédaient depuis dix ans solHeure, au 167 de la route de Crevel. Elisabeth et Willi ont magnifiquement rénové l’intérieur de leur nouvelle demeure, plus spacieuse que la précédente, et qui leur permet d’accueillir plus à l’aise leur famille pour les vacances ou les fêtes de fin d’année. L’ancien chalet solHeure est maintenant la propriété de Cécile Ehrensperger, qui l’habite à l’année, travaillant à Yverdon.

De même, Marlyse Berger (Criblez) et Daniel Schweingruber sont les nouveaux propriétaires des chalets de famille et leur donnent un visage neuf et coquet, ainsi que Urs Hirzel, qui s’est établi à Cheyres dans le chalet de ses parents et rénove jardin et habitation. De même Kurt Herren a procédé à de grands travaux et s’est aménagé une magnifique terrasse avec vue directe sur le lac (au 150).

Comme leurs parents, la plupart des successeurs sont membres de l’APC et nous espérons faire plus ample connaissance à l’occasion d’une de nos rencontres.

On voit que l’attrait de notre idyllique région n’a pas diminué ! Et ce ne sont que les transformations entre la Newsletter de 2013 et celle de 2014 …

Micheline Schenker

 

6. De nouvelles passerelles

Les passerelles qui mènent de notre quartier au port de Cheyres avaient été partiellement rénovées en 2012 déjà. L’automne dernier, le remplacement des anciennes passerelles a été achevé. Les nouvelles passerelles sont à présent plus larges et plus stables et par conséquent moins dangereuses. Le Service civil a abattu là un grand boulot, quand on pense que tous les piliers ont été solidement ancrés dans le sol, sous l’eau le plus souvent. Beaucoup de buissons et d’arbres ont dû être éliminés et les roseaux fauchés.

Le banc qui a été disposé dans une petite crique retirée invite sans conteste à une petite halte.

Un grand bravo et un grand merci aux civilistes, à la commune de Cheyres ainsi qu’à la Grande-Cariçaie.

Kathrin Hetzel

 

7. Des traces de castors près de chez nous

Depuis quelque temps le castor erre de nouveau au bord de notre lac. A beaucoup d’endroits près de l’eau, on voit le trait caractéristique de sa présence; un tronc taillé comme un crayon (photo 1).

Avec ses dents impressionnantes, il a déjà abattu plusieurs arbres de taille moyenne ou grande (photo 2). Il maintient ainsi sa dentition et se nourrit de l’écorce des arbres et des feuillages (photo 3). J’ai pris les photos à Estavayer, Cheyres et Yvonand. Végétarien, il ne mange pas de poisson.

Katharina Etter

 

8. Recensement international des oiseaux d’eau

Le recensement d’hiver a eu lieu le 12 janvier de cette année sur les lacs de Neuchâtel et de Morat. Avec 73’500 oiseaux, toutes espèces confondues, et 69’000 pour les seuls oiseaux d’eau, les totaux de janvier 2014 sont de 13’000 individus supérieurs à la moyenne. Mais le nombre des hivernants sur le lac a fléchi de 7’000 par rapport au recensement de novembre et ils sont 3’000 de moins qu’en janvier 2013.

La douceur de cet hiver au Nord explique que l’on n’ait pas assisté à une arrivée massive de fuligules morillons, comme ce fut le cas en 2013. Le morillon reste l’espèce la plus nombreuse sur le lac, avec 18’000 individus, mais il y en avait 9’000 de plus l’hiver passé. D’autres espèces nordiques, comme les cygnes chanteurs sont peu présentes. Un récent communiqué de la Station ornithologique suisse confirmait qu’il était maintenant établi qu’une partie des oiseaux qui hivernaient précédemment sur nos eaux restaient plus au Nord, si l’hiver y était tempéré. A l’opposé, grâce à l’hiver clément chez nous, de nombreux oiseaux, qui hivernent normalement plus au Sud, sont restés ici. Ainsi, les nettes rousse n’ont jamais été si nombreuses en janvier : 16’000 individus recensés, soit plus du double de la moyenne. (…) Près de 80% des oiseaux séjournaient en Rive sud, mais seulement 28% dans les refuges lacustres. C’est en effet hors réserve d’oiseaux d’eau, sur les grèves de La Corbière que se remisait le principal rassemblement d’oiseaux d’eau, regroupant près de 9’000 morillons, 8’000 milouins et 4’700 nettes. Seule la réserve de la Baie d’Yvonand comptait près de 10’000 oiseaux, les autres réserves internationales étant peu fréquentées.

Extraits du communiqué de presse de l’Association de la Grande-Cariçaie

http://www.grande-caricaie.ch/spip/spip.php?article394

9. Quelques dates à retenir

Séances de comité

7 juin 2014, 17 heures

26 juillet 2014, 15 heures

Vous pouvez transmettre vos questions et demandes 14 jours avant les séances en vous adressant à l’un des membres du comité au à notre président.

Assemblées et événements de l‘APC

Rencontre des membres de l‘APC :

le 7 juin 2014 vers 19 heures chez Luc et Micheline Schenker, route de Crevel 142

Assemblée générale de l‘APC à la buvette du FC Cheyres :

Le 26 juillet 2014, à 17 heures